LE 21 SEPTEMBRE LA CGT OTIS APPEL A LA GREVE

  

                  LE 21 SEPTEMBRE MOBILISONS NOUS A LA HAUTEUR

                               DE NOS AMBITIONS REVENDICATIVES

 

 

Le projet gouvernemental via les ordonnances et la volonté patronale, via les négociations des conventions collectives, poursuivent le même objectif : faire reculer les droits et les conquis sociaux. Fort de nos 200 manifestations du 12 septembre pour lesquelles nous recensons plus 500 000 participants sur toute la France la CGT OTIS vous invite à poursuivre la lutte et à l’amplifier pour faire échouer les ordonnances Macron et défendre un Code du travail du xxie siècle !

En effet, le gouvernement et le patronat poursuivent brutalement leurs projets visant à démanteler notre modèle social, notre Code du travail, nos conventions collectives et nombres de nos conquis sociaux…

Cela s’inscrit dans la continuité des attaques libérales de ces dernières années :

  •  Loi de sécurisation de l’emploi (2013)                          
  • Loi Macron / Loi Rebsamen (2015)                                                                          
  • Loi El Khomri (2016)

Le gouvernement Macron veut tenter d’imposer de nouveaux reculs. Dans le même mouvement, depuis plus d’un an, l’UIMM, la branche métallurgie du CNPF veut rayer les conquis sociaux des conventions collectives qui régissent les droits des salariés de la métallurgie.

En 2016 déjà, des centaines de milliers de salariés se sont mobilisés au travers des 14 journées de manifestations nationales. Celles-ci ont permis de faire retirer plusieurs régressions sociales contenues initialement dans le projet de loi Travail.

CONCERNANT LES ORDONNANCES MACRON Si nous voulons faire reculer le gouvernement, conserver nos droits sociaux et imposer un Code du travail du xxie siècle, les salariés doivent s’investir pleinement dans l’action et participer aux débrayages dans les entreprises.

CONCERNANT LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHE Si nous voulons gagner une Convention Collective Nationale pour tous les Métallos avec des garanties sociales de haut niveau, il faut un rapport de forces à la hauteur de cette ambition.

Il nous faut absolument mener ces deux luttes, l’une générale et l’autre au sein de la Métallurgie. Par conséquent, il faut se battre contre les ordonnances et contre les projets régressifs de l’UIMM car ils ne font qu’un.

Dans les entreprises, intervenir pour son salaire, ses conditions de travail, son emploi, le temps de travail, l’égalité professionnelle est une nécessité mais c’est aussi, se mobiliser pour une Convention Collective Nationale de haut niveau et également pour un Code du travail du xxie siècle. En conséquence, La CGT OTIS appelle l’ensemble de ses syndicats, de ses syndiqué-es et des salariés à préparer puis participer :

 Le 21 septembre à l’appel, entre autres, de la CGT contre la remise en cause du Code du travail via des ordonnances et exiger des droits protecteurs pour tous les salariés

Le 21 septembre tous ensembles, mobilisons-nous à l’appel de la CGT  

DEPART DE LA MANIFESTATION PLACE DU 18 JUIN 1940

                        METRO MONTPARNASSE

 

http://otis.reference-syndicale.fr/

https://m.facebook.com/CGT-OTIS-736334749823383/

 

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *